25-07-2016 – en route vers Gananoque

Ce matin, nous nous sommes réveillés assez tard – sans que cela mette quand-même en péril le petit-déjeuner.
Il a plu cette nuit, et le temps est bien couvert ce matin.
Ce matin tout le monde est de bonne humeur, c’est exceptionnel, il s’est donc mis à pleuvoir.

On ne part pas sans son drink
Ils profitent des boissons à volonté du Wendy’s de la veille – conservées dans le mini-bar pour le voyage

Nous nous mettons en route vers notre prochaine destination: Gananoque. Une escale est prévue à Kingston, une ville avec des fortifications. A part une tour fortifiée devenue inutile sitôt construite, nous n’avons pas vu grand chose. Nous sommes donc partis à la chasse au lion et aux écureuils dans le parc voisin.

P1070621

P1070633

P1070644

P1070646

P1070649
Pas de singe dans les arbres mais …
P1070655
des enfants qui ont besoin de bouger
et de se défier
et de se défier

Nous repartons ensuite à Gananoque pour rejoindre notre hôtel. C’est un motel HoJo (Howard Johnson) où se mêlent curieusement familles françaises, retraités canadiens et bikers québécois. La surprise : le petit-déjeuner est maintenant compris dans la chambre ; nous n’aurons donc pas le bon café et le nutela du Tim Hortons
Les enfants restent dans l’hôtel pendant que les parents vont acheter de quoi prendre l’apéro. La météo décourage les envies de balade.

P1070675

En fin d’après- midi, le ciel s’éclaircit, on peut ouvrir la bouteille de champagne qu’on balade depuis Toronto.

P1070680

Le soir, au dîner, on goûte pour la première fois la poutine, une spécialité canadienne : des frites napées de fromage et de sauce gravy. Sans doute plus appréciable en hiver.