A vos Mark, prêts, partez

podium

Jour précédent Jour suivant Retour à l'accueil

Après une nuit

La nuit s'est bien passée pour tous, finalement, voyager de jour semble faciliter l'absorbtion du décalage.
A 7h00, Augustin reveille tout le monde par un "Maman, j'ai soif". Nous nous préparons rapidement pour être prêts à partir à l'ambassade dès que l'assistante sociale passe. Finalement elle nous appelle vers 8h00, pour dire qu'elle vient en taxi. Elle arrive à 8h30 comme annoncé, et là, il faut remarquer la performance car l'exactitude n'est pas toujours de rigueur ici. En route vers l'ambassade pour faire la demande de visa. Nous sommes accueillis par une personne bien plus agréable qu'il y a deux ans. Nous avons apporté nos deux passeports - c'est d'ailleurs pour cette raison que nous n'y sommes pas allés le 1er jour. Mais ils ne sont pas nécessaires ... Encore une interprétation libre de notre social worker, qui avait oublié de fournir en double exemplaires les documents, copies qui elles étaient requises effectivement. Nous devrions avoir le visa Vendredi.

Ensuite, nous allons à l'Arche de Noé. Quelques détours du taxi sur les conseils de notre guide improbable, mais nous y arrivons finalement. L'Arche de Noé est tenue par une famille de Suisses Allemands très sympatiques. Nous faisons alors la rencontre de Mark, qui sourit tout de suite et vient sans souci dans nos bras; pas comme son frère 2 ans plus tôt.

Mark en famillePremière chose à faire, prendre une photo de la famille élargie, c'est là qu'on apprécie la présence de la social worker ! On peut remarquer l'enthousiasme d'Augustin pour cette photo. L'équipe de l'Arche de Noé a déjà appris à Mark quelques rudiments de français, comme compter jusqu'à 5 et dire "oui", "non" et "le lapin" ?!? 
Les enfants ont joué ensemble et très vite l'insertion était presque totale. Finalement, nous avons partagé le déjeuner en famille.
Après cela, vers 14h00, nous avons quitté Mark qui avait été préparé à ce scénario mais a montré quand même un peu de tristesse à ne pas pouvoir partir avec nous le jour même. En fait, le deuxième jour, c'est surtout pour pouvoir faire une merienda, repas de fête, avec tous les autres enfants de l'orphelinat. Nous sommes repartis en tricycle, tous le même bien-sûr. Cela a bien plus à Augustin.
Mark et Augustin s'apprivoisent


Ensuite, nous sommes allés à l'orphelinat d'Augustin. Enfin, voir les personnes qui se sont occupées de lui, car elles ont déménagé. S'il ne reconnait pas l'endroit, peut-être qu'il reconnaîtra les personnes. Tout le monde reconnaît Augustin et apprécie cette visite, mais Augustin lui montre beaucoup de réticence et reste scotché dans les bras d'Hélène. Est-ce le choc ou un moyen habile de conserver l'exclusivité des bras pour quelques heures encore, le doute est permis. Après quelques négociations inavouables, il accepte de faire un bisou à chacun et se montre totalement à l'aise. Nous repartons chez nos hôtes après la traditionnelle photo.Visite à Concordia